6 idées reçues sur l’ostéopathie

l'osteopathie-idees-recues

Un Français sur deux aurait déjà eu recours à l’ostéopathie. De plus en plus populaire, cette médecine manuelle souffre toutefois encore de nombreux préjugés. Il est temps de remettre en question ces idées reçues !

D’abord, il faut redire que pour l’ostéopathie, tous les troubles physiques et psychologiques engendrent des pertes de mobilité dans le corps. Ces dernières peuvent se répercuter à distance. C’est pourquoi, les traiter passe donc par une prise en charge globale de l’organisme. En ostéopathie, les manipulations effectuées peuvent ainsi s’exercer loin de la zone douloureuse.

C’est le cas d’un traitement au niveau du diaphragme pour atténuer un mal de dos.

Aussi, cette technique est souvent mal comprise quand on observe les manipulations de l’ostéopathe.

1. L’ostéopathie ne soigne que les maux de dos : Faux

l'ostéopathie-maux-de-dos

La majorité des patients pensent à l’ostéopathie en cas de douleurs dorsales : lumbago, sciatique, torticolis… Mais ces maux ne sont pas les seuls à être traités par l’ostéopathie.  En effet, cette thérapeutique prend en compte le corps dans sa globalité. Ainsi, elle agit sur l’ensemble des tissus : sur les os, les ligaments et les tendons, mais aussi sur les organes et les viscères.

De plus,  notre SOS ostéopathe à Paris et Île de France traite de nombreux autres troubles. On peut citer, par exemple, certains maux de ventre, troubles digestifs ou gynécologiques, notamment les douleurs des règles, les maux de tête générés par des tensions musculaires (céphalées de tension). A cette liste, on peut ajouter les sinusites chroniques dues à un excès de pression au niveau des sinus ou encore les vertiges et les acouphènes générés par un blocage des premières vertèbres cervicales.

On voit donc que le champ d’action est vaste contrairement à cette idée reçue.

2. Seuls les adultes peuvent avoir recours à l’ostéopathie : faux

l'ostéopathie-enfants-adultes-traitement

En effet, cette approche thérapeutique est très efficace chez les enfants. A titre d’exemple, plusieurs hôpitaux pédiatriques font appel à des ostéopathes pour aider à résoudre des déformations maxillo-faciales d’origine génétique ou comportementale. Autre exemple, à force de dormir toujours sur le dos, de plus en plus de nourrissons présentent une tête plate. Outre le préjudice esthétique, cette asymétrie est susceptible de donner naissance à des troubles ultérieurs : strabisme, otite à répétition, scoliose…

Dans ces cas, au vu de la malléabilité du crâne du nourrisson, notre ostéopathe en île de France parvient à l’aide de manipulations douces à leur redonner une forme plus harmonieuse. Cette intervention va ainsi réduire les risques liés à cette déformation.

Pour ce qui concerne la femme enceinte, il est recommandé de faire appel à l’ostéopathie durant cette période de grossesse.

3. Les ostéopathes font toujours craquer les os : faux

l'ostéopathie-idees-recues-craquer-les-os

Plus de 40% des Français associent les séances d’ostéopathie à ces bruits inquiétants. Mais tous les praticiens ne font pas « craquer ». Les manipulations sont souvent douces. Et même lorsque ça « craque », ce ne sont pas les os mais les articulations qui produisent le son « pock ». Ce bruit est dû à la décompression du liquide synovial.

4. L’ostéopathie et la kinésithérapie sont deux noms pour une même pratique

l'ostéopathie-kinésitherapie

Les patients sont parfois les mêmes mais l’approche thérapeutique est très différente. Le kinésithérapeute rééduque, alors que l’ostéopathe rééquilibre.

Ainsi, à titre d’exemple, lors d’une entorse, après un traumatisme suite à un accident de voiture, ou à la suite d’une intervention chirurgicale, les patients vont consulter un kinésithérapeute.  L’objectif de ce dernier est de refaire du muscle et d’assurer à nouveau la stabilité ligamentaire.

Notre ostéo à Paris quant à lui, peut intervenir pour des raisons identiques. Cependant son objectif n’est pas le même. En effet, il va travailler à restaurer la mobilité des articulations, de manière à ce qu’elles fonctionnent de façon optimale. Ceci en prenant en compte l’histoire du patient, son âge et sa condition physique. On sait, par ailleurs, que l’ostéopathie peut agir sur tous les tissus du corps, au niveau du crâne, de l’abdomen, de la cage thoracique…

5. L’efficacité de l’ostéopathie  n’a jamais été démontrée : faux

l'ostéopathie-maux

Plusieurs études scientifiques ont prouvé l’intérêt de l’ostéopathie dans certaines pathologies. Pour illustrer ces résultats on peut citer les suivantes. En 2013, des médecins français (du service de gastro-entérologie de l’hôpital Avicenne, à Bobigny) ont montré que l’ostéopathie améliore les symptômes du côlon irritable.

Par ailleurs, des chercheurs espagnols (de l’université de Séville) ont établi qu’elle estompe les douleurs de la femme enceinte au cours du 3ème trimestre de grossesse.

Et, en 2016, des chercheurs américains (de l’université du Nord Texas) ont conclu que l’ostéopathie réduit aussi 50% des douleurs des lombalgies chroniques.

6. L’ostéopathie coûte très chère : faux

l'osteopathie-coûte-cher

Le prix de la consultation varie beaucoup d’un ostéopathe à l’autre et selon les régions. Il est vrai que la Sécurité sociale ne rembourse pas l’ostéopathie. En revanche certaines mutuelles prennent en charge quelques séances par an. Près des 2/3 des contrats santé prévoient une prise en charge partielle sur la base de 20 euros. Ceci pour des traitements de quelques séances par an. Ce nombre annuel dépend de votre contrat et de votre Mutuelle. Renseignez-vous donc auprès de votre mutuelle. Ou consultez https://osteoaparis.fr/tarif/remboursement

Faites appel à nos ostéopathes à Paris et île de France !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souhaitez bénéficier des services de notre ostéopathe à Paris et île de Franceprenez rendez-vous sur notre plateforme en ligne ! Les traitements en ostéopathie utilisent des méthodes naturelles et efficaces sans effets secondaires pour votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *