Les maux de l’hiver : L’ostéopathie pour les prévenir et mieux y faire face !

L’ostéopathie peut participer à la prise en charge des maux de l’hiver et influencer favorablement le corps.

maux-de-lhiver-losteopathie-pour-les-prevenir

L’hiver arrive avec son cortège de maux, comme chaque saison. Écoulement nasal, fièvre, toux, douleurs articulaires ? Peu de personnes sont épargnées par ces affections.En effet, à cause du froid, du manque de lumière et de la fatigue qui en résultent, l’organisme est souvent plus vulnérable pendant cette période.

Quels sont les effets de l’hiver sur notre organisme ? Comment l’ostéopathie intervient pour prévenir les maux de l’hiver ?  On fait le point !

Quels sont les effets de l’hiver sur l’organisme ?

effets-de-lhiver-sur-lorganisme

Pendant l’hiver, l’organisme est plus vulnérable aux attaques. Le froid fragilise la barrière principale, la peau. Pour augmenter la température interne, cette dernière subit une vasoconstriction, c’est-à-dire une contraction des vaisseaux sanguins au niveau des extrémités comme les mains, les pieds, les oreilles et le nez. Cette vasoconstriction suscite une augmentation du rythme cardiaque et respiratoire qui participe au maintien d’une température corporelle suffisamment élevée.

Les muqueuses des voies respiratoires sont en permanence agressées par les basses températures et sont donc moins efficaces pour empêcher l’entrée des bactéries et des virus.

Si le stress thermique est trop important ou s’il se poursuit dans le temps, la mise en action du système thermorégulateur fait augmenter le métabolisme.

Ces perturbations fatiguent et fragilisent les défenses immunitaires, permettant ainsi le développement d’une infection.

Quels sont les différents maux de l’hiver et leurs causes?

 

Le rhume : est la maladie de l’hiver par excellence. Il se caractérise par un début de démangeaisons du nez suivi par des éternuements, une obstruction et/ou un écoulement nasal, et parfois des maux de tête.

– La toux et les maux de gorge : sont des symptômes fréquents qui apparaissent pendant la saison froide, lorsque les variations de températures sont brusques et importantes. La toux s’accompagne d’une gêne dans la gorge. Par exemple, une rhino-pharyngite aiguë peut entraîner toux et maux de gorge. Chacune de ces affections nécessite des soins spécifiques.

Certains troubles ORL comme les rhinites, les sinusites et les otites : sont des pathologies très fréquentes pendant l’hiver. Elles correspondent à des inflammations accompagnées d’infections des muqueuses du nez, des sinus et des oreilles. Les rhinites et les sinusites sont souvent liées à un mauvais écoulement des liquides dans les sinus, la tête ou les oreilles.

 – Les troubles du sommeil: le cycle circadien est perturbé en raison du changement d’heure et l’allongement des nuits.

– Les douleurs articulaires : qui surviennent en raison de la baisse de production de chaleur. Les douleurs articulaires sont réveillées par le grand froid hivernal. En effet, on observe l’irritation des terminaisons nerveuses des articulations.

Les maux de l’hiver : quelle est l’action de l’ostéopathie pour les prévenir ?

Les maux de l’hiver peuvent être évités ou soulagés grâce à l’ostéopathie.

Cette méthode thérapeutique douce permet de repérer et de corriger les petits dysfonctionnements physiologiques qui favorisent l’apparition de ces maladies.

De son côté, notre ostéo en urgence va travailler sur l’ensemble du corps en cherchant à comprendre les effets du froid sur celui-ci et en utilisant ces techniques suivantes :

La technique de l’ostéopathie crânienne :

osteopathie-technique-crânienne

Le bon fonctionnement des muqueuses du nez, de la gorge et des oreilles dépend de l’équilibre des structures articulaires ou musculaires au niveau de l’ensemble de la tête, du cou et de la colonne vertébrale.

D’où la nécessité pour notre ostéo à Paris & île de France de s’intéresser à l’axe crânio-sacré. Il concentrera son travail sur le crâne, car de nombreux liens anatomiques et ostéopathiques existent entre les structures crâniennes et les structures ORL. Puis, il travaillera les vertèbres cervicales, où émergent les nerfs qui vont innerver la gorge et le pharynx. Et enfin, il terminera par les organes digestifs s’ils fonctionnent mal, notamment l’intestin et le côlon.

La technique de l’ostéopathie structurelle :

En ce qui concerne les douleurs articulaires, la technique structurelle sera de mise.

La mobilité du thorax, du bassin, des vertèbres cervicales, ou du reste du corps pourra également être explorée. Notre Sos ostéopathe à domicile ou en cabinet va détendre les ligaments la structure osseuse et les tissus par des étirements et des manipulations douces.

 La technique de l’ostéopathie viscérale :

La technique viscérale sera indiquée pour soulager les troubles digestifs. Le praticien effectue si besoin, après un test de la souplesse du ventre, des manipulations abdominales douces qui permettent aux organes de retrouver leur mobilité et ainsi faciliter leur fonctionnement. Ce traitement ostéopathique améliore votre transit intestinal, diminue les sensations de ballonnement et de reflux gastriques.

Nos SOS ostéopathes  à domicile ou en cabinet à votre disposition  !

Nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet vous permettent d’éviter les désagréments  de l’hiver et de mieux y faire face en prévention ou en complément. Ils pourront également vous prodiguer des conseils utiles pour prévenir ces maux. Ceci pour aborder sereinement l’arrivée de l’hiver.

bÉnÉficiez de conseils anti-MAUX D’HIVER SUR VOTRE « ESPACE PATIENT » ET RÉSERVEZ VOTRE PROCHAINE SÉANCE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *