Ostéopathie tissulaire : tout ce qu’il faut savoir

osteopathie-tissulaireAu cours de la dernière séance, votre ostéopathe ne vous a pas fait « craquer » ! Alors vous vous posez la question sur son efficacité. C’est normal parce que vous ne savez pas que l’ostéopathie utilise un ensemble de techniques « douces » dans sa pratique !

Cette dernière porte diverses appellations : ostéopathie douce, tissulaire, myofasciale ou encore ostéopathie « soft » …

En travaillant sur les cellules du corps, l’ostéopathie tissulaire aide à relancer la circulation de l’énergie qui est restée bloquée dans les tissus. Décryptage dans cet article !

Ostéopathie tissulaire : pourquoi ?

osteopathie-tissulaire-pourquoi

Quand l’ostéopathe ne vous fait pas craquer et quand les techniques structurelles ne vous conviennent pas, on fait appel à l’ostéopathie tissulaire. Ces techniques vont s’intéresser, pour faire simple, aux fascias.

En terme physiologique, les fascias désignent les enveloppes fibreuses entourant les muscles, articulations, os, organes, ligaments, etc. Leur rôle est double, à la fois protecteur et de nutrition.

En effet, ces tissus relient les différentes structures qui sont en perpétuel mouvement. Mais, une altération de ces tissus sera traitée vont créer une dysfonction.

Par ailleurs, il faut rappeler qu’en ostéopathie, notre bonne santé dépend de l’apport nutritif via notre circulation sanguine. Ces enveloppes servant de tissu de soutien pour la circulation sanguine,

Mais une diminution de mobilité des enveloppes servant de tissu de soutien, diminuera la capacité du patient à la cicatrisation.

Les causes ce ces dysfonctions sont d’origines diverses, traumatismes, chutes, coups, gestes répétitifs, etc.

Ainsi, une perturbation des mouvements tissulaires va se répercuter sur les mouvements de grandes amplitudes et perturber votre vie quotidienne ;

L’objectif des techniques myofasciales est de venir rétablir ces micro-mouvements. Ce sont ces micro-mouvements qui vont être l’attention de l’ostéopathe.

Ainsi, l’ostéopathie douce va recréer de bonnes micro-mobilités pour un bon apport nutritif conduisant à une meilleure cicatrisation.

 

Ostéopathie tissulaire : pour qui ?

osteopathie-tissulaire-pour-qui

L’ostéopathie tissulaire peut ainsi convenir à beaucoup de personnes, car son ses effets positifs sont équivalents aux techniques structurelles.

Si pour certains patients, le « trust » qui fait craquer indiqué, tant sur le plan physique que psychique, il n’en est pas de même pour tous. C’est l’ostéopathe, en fonction de chaque cas, qui déterminera la technique choisie. Pour l’ostéopathie douce, il n’existe pas de bons ou de mauvais profils, de bons ou de mauvais patients.

 

Fonctionnement de l’ostéopathie tissulaire

osteopathie-tissulaire-fonctionnement

Après avoir établi le diagnostic, notre ostéo en Essonne (91) sera en mesure de localiser et de comprendre la dysfonction.

C’est alors qu’il va travailler sur des zones auxquelles il faut redonner de la mobilité. A noter, qu’il va s’appuyer aussi sur votre respiration. Et ses manipulations seront fines et douces, parfois même difficilement décelables.

Quelques exemples d’application

On vous livre ici quelques cas qui relèvent de l’ostéopathie tissulaire.

 – Le système digestif: Les techniques douces sont utilisées dans les troubles de la digestion. On parlera alors dans ce cas de « techniques viscérales ». L’ostéopathe va chercher à relâcher les fascias qui permettent de maintenir les viscères avec ses épiplons et ligaments, de manière à leur redonner de la mobilité.

– L’entorse de cheville: Par des techniques myofasciales comme la technique directe du « point fixe et du point mobile », l’ostéopathe va rétablir la mobilité des tissus de vos pieds et de votre cheville qui ont été lésées et qui dysfonctionnent.

La plagiocéphalie de votre nourrisson: Par des techniques tissulaires crâniennes, l’ostéopathe va pouvoir travailler sur la micro mobilité des différents os du crâne. A ce propos, rappelons que ces os commencent à se souder qu’à partir de 6 ème mois. On parle alors, d’ostéopathie crânienne.

La cicatrice: Par des techniques douces, le praticien va accélérer le processus de cicatrisation ce qui sera aussi plus esthétique. De plus, c’est une bonne préparation aux séances de kinésithérapie.

On remarquera que dans ces cas, l’ostéopathie sera menée conjointement avec un kinésithérapeute pour obtenir un meilleur résultat.

Ainsi, la technique de l’ostéopathie tissulaire pourra vous aider à retrouver un bon fonctionnement de l’ensemble de vos organes.

 

Un SOS ostéopathe en Essonne (91) dispo 7j/7 !

 

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souhaitez consulter un Ostéopathe à domicile en Essonne (91) , contactez-nous!

Réservez  votre séance 24h/24 et 7J/7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *